Comment tenir debout quand tout s’effondre autour de moi ?

Un atelier pour nous plonger dans la thématique de l’espérance active : Guérir, prier, agir – espérer avec Dieu dans le monde

Lieu et Date

7 mai 2022 (15h-16h30)

Cathédrale de Lausanne

En collaboration avec

Argumentaire

Que veut dire « espérer » aujourd’hui, dans le concret de nos vies ? Joue-t-elle un rôle dans nos engagements dans le monde, dans la foi, pour la création, pour un ordre plus juste ? Comment la penser à partir du témoignage des évangiles ? La Société Vaudoise de Théologie propose un temps d’atelier participatif pour aborder cette thématique entre jeunes.

Intervenants

Xavier Gravend-Tirole. Aumônier dans les Hautes écoles, et chercheur indépendant, mon travail intellectuel a longtemps porté sur les défis de la diversité religieuse et culturelle ainsi que sur les questions de spiritualité contemporaine – deux thèmes essentiels à ma thèse de doctorat.  Aujourd’hui, mon énergie est largement absorbée par les enjeux soulevés par la crise écologique actuelle. Avec d’autres, je travaille aux questions d’écopsychologie, écospiritualité et transition intérieure, c’est-à-dire à explorer comment croiser (et féconder) la vie intérieure et la vie extérieure. Typiquement: travailler son écologie intérieure comme lieu d’engagement devant les crises que nous traversons déjà. Et puis prendre soin de cette éco-anxiété qui ne fait que se propager dans le monde, et chez les jeunes surtout.

Annika Jaillet est actuellement entrain de faire son master en théologie. Elle prépare un mémoire sur la Passivité comme mal. Elle représente les étudiants dans différents conseils et est secrétaire de l’association AETSR. Elle est également l’une des responsables du groupe de jeune Dé->part situé à Gland.

Organisation

  • Esther Solari, étudiante en théologie